Etapes parcourues !

Trajet parcouru jusqu’à present : Nha Trang -> Phan Rang – total = 183 km. (même pas mal aux mollets ni autre part)

1ere étape : Nha Trang -> Cam Ranh (cf. joulie carte dans la table des matiere de la rubrique Asie)

Bon, avec une carte au 1 / 600 000eme, on navigue à vue pour les villes, et on se perd souvent vu le manque d’indications… Ce qui fait qu’on s’est perdus 2 fois en sortant de Nha Trang, MAIS ca nous a permi de voir plein de coins chouettes (on devait être les premiers couillons de touristes à passer dans le petit chantier naval à regarder les gens sécher leur poisson sur la route et à repriser leur filets…) et aussi on a eu droit à plein de sourires, de regards interloqués, moqueurs ptêt bien, de « Hello ! » et bien d’autres interpellations qui resterons aussi mysterieuses que nombreuses.

Nous avons donc quitte la ville sans regrets, et vu de jolis paysages jusqu’à ce que tout change et devienne… bétonné. Des centaines de mètres de route bien large, avec un terre-plein central fleuri (entretenu et arrosé régulièrement, au beau milieu d’un paysage dunaire…), et des routes latérales prévue pour desservir les énormes resorts pour accueillir les centaines de touristes russes à venir prochainement. Bref. Du meilleur effet.

Avant ce paysage reflétant l’aspect des plus capitaliste dans un pays au régime unique socialiste, nous avons quand même été manger dans un endroit paradisiaque… sable blanc, cocotiers, belles vagues, petite paillotte servant des fruits de mer au kilo… coquillages et crustacés (bonheur bonheur).

Trouvé un hotel à l’arrache, à la sortie de Cam Ranh (pareil, pas de plan, on a traversé la ville sans la voir…).

2eme étape : Cam Ranh -> Vinh Hy [pointe de vitesse en descente : 53 km/h]

Là, ce fut l’aventure. Déjà l’état de la route était une performance en soi (juste 2 déraillements).

Ne voulant pas rester sur une route nationale à l’état certes tout à fait convenable pour rouler en vélo mais tres passante et au paysage assez monotone, nous avons choisi de prendre la petite route du littoral (qui n’est pas complètement retranscrite sur la carte de référence de notre position). Au risque de ne pas trouver d’hotel ni de quoi manger sur le chemin.

On est des oufs. (ceux qui me connaissent savent très bien que je ne me laisserais pas affamer si facilement)

Bref.

Ce coin là était vraiment magnifique. Des roches énormes partout (granite). De la végétation dense sur toutes les collines. Bon, une route en travaux qui montait et descendait…

On a même poussé jusqu’àla petite pointe (montée horrible) au nord de ce bout de terre. Rencontre avec des gens joyeux et charmants dans un tout petit village de pêcheurs, mais barrière de la langue… (comment expliquer mon travail à quelqu’un qui sait juste dire bonjour en anglais ??? – mais qui arrive quand même à me demander ce que je fais en me montrant ses mains)

Mangé dans un resort aux prix horriblement élevés (mais comme il n’y avait que ca…), avec une plage déjà bien construite, et un projet d’hotel à peine construit et déjà abandonné…

Dodo à Vinh Hy, tout petit patelin avec juste un resort (ouf !) pas encore fini, au bord de l’eau.

3eme étape : Vinh Hy -> Phan Rang (nous sommes ici) [pointe de vitesse sur du plat : 32 km/h (Paul, pressé d’arriver)]

Il est temps qu’on fasse une pause. On va la faire ici.

La ville de Phan Rang attire également pas mal de touristes russes pour ses plages, mais finalement ils sont tous sur la cote et assez peu dans la ville meme.

Pour y arriver, meme style de route que la veille, avec du plat et de la route toute neuve a l’approche de la ville. Ca fait du bien. De nombreux marais salants a l’arrivée de la lagune. Toujours autant de « Hello ! » quand on passe dans les villages. Petite pagode sur son gros bloc de granite. Bougainvilliers en fleurs partout. On a fini par acheter des masques

Route le matin et visite de la ville – surtout son marché – l’apres-midi, une fois l’hotel trouvé. Paul a marchandé comme un beau diable devant des vendeuses hilares pour un short Levi’s de contrefacon évidente (50 000 Ð – vous vous amuserez a faire la conversion). Ce marché couvert fourmille d’activité, n’est pas tres touristiques, et on y trouve vraiment de tout (fruits secs, fruits frais, vetements, produits d’entretien, chaussures, articles de cuisine, alcools divers, tissus, nourriture prete a consommer…).

Demain on visitera des temples Cham et des pagodes, ca va etre cool. On pourra meme faire une grasse mat’.

Ndlr : toujours clavier qwerty, pas de possibilité de modifier, j’ai commencé a faire des copier-coller d’accentuation mais vous me pardonnerez j’espere mon manque de courage pour l’exhaustivité des corrections.

9 réponses
  1. Noemie
    Noemie dit :

    ah! nos chtios boulonnais! j’ai dévoré tous vos posts d’une seule traite! C’est chouette d’avoir de vos nouvelles et surtout de savoir que vous allez bien! enfin non, on ne le sait pas vraiment. Alors comment vous allez?? détendus? excités? fatigués mais heureux?
    Bravo Anne pour tes performances « vélistiques » et Paul pour ces souvenirs photographiques!!
    vous avez pas moyen de poster une petite video de vous deux? histoire de vous entendre??
    allez des bisous! a la prochaine. nono

    Répondre
  2. Anne
    Anne dit :

    @Noemie : Merci, fidele lectrice ! Vous aurez droit a une image.
    Mais oui qu’on va bien, rassurez-vous ! On a la peche, enfin aujourd’hui on etait un peu mous du genou, ce qui fait qu’on a glandouille a la piscine / plage, mais on a bien crapahute dans les dunes de sable blance et orange avant ! Aride et tout, ca ereinte !
    Toujours pas de bobos, de piqures de moustiques, de maladie exotique ni meme d’agression ! (legeres courbatures ce matin tout de meme)
    Video -> on verra, ca met du temps a charger et le debit ici est quand meme pas fabuleux…

    @Fred : Hehe ! On va essayer de mettre nos frimousses bronzees dans le prochain post !

    Répondre
  3. Mawie
    Mawie dit :

    A toutes fins utiles, je me vois dans l’obligation de vous rappeler les dispositions de l’article L 713-2 a) et L 716-10 a) du Code de la Propriété Intellectuelle : « Sont interdits, sauf autorisation du propriétaire: a) la reproduction, l’usage ou l’apposition d’une marque, […], ainsi que l’usage d’une marque reproduite, pour des produits ou services identiques à ceux désignés dans l’enregistrement » et « Est puni de 3 ans d’emprisonnement et de 300.000€ d’amende le fait pour toute personne : a) de détenir sans motif légitime, d’importer ou d’exporter des marchandises présentées sous une marque contrefaisante. »
    Bref, tout ça pour dire qu’il vaut mieux que vous vous en teniez à des achats de vrais produits locaux parce que je ne suis pas sûre que mon Cabinet me paierait le voyage pour le Vietnam…

    Répondre
    • Anne
      Anne dit :

      Ah ah ah !! Ne t’inquiète pas, je pense qu’il sera HS avant la fin du périple !!!
      Merci pour toutes ces précisions juridiques !
      On achète aussi des produits locaux hin…

      Répondre
  4. Mawie
    Mawie dit :

    Ouais, mais quand même, c’est moche d’acheter de la contrefaçon.
    Vous qui me semblez un peu éco-économico-responsables, c’est cautionner une économie parallèle qui vit sur la misère et l’illégalité !
    Bon, c’est un peu sententieux et moralisateur mais je joue mon rôle d’aînée (et d’empêcheuse de tourner en rond, c’est mon métier !).
    Et puis franchement, c’est trop bête de se retrouver à la douane avec une amende douanière à payer et le vrai prix des marchandises… Enfin, je dis ça…
    Mawie-agent des douanes

    Répondre
    • Anne
      Anne dit :

      Pour te répondre là-dessus, nous avons acheté le short de contrefaçon évidente par nécessité, Paul ayant ruiné l’autre avec la selle du tandem… Et sur les cho – marchés vietnamiens – on ne trouve que de ça… Mais c’est le seul achat du type ! Et comme je le disais, comme c’est de la camelote, il finira probablement en chiffon avant la fin du séjour…

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *