Et la santé dans tout ça ?

Après rendez-vous avec un docteur de l’Institut Pasteur de Lille, nous avons opté pour les vaccins contre la typhoïde et l’hépatite A (oui, on pourra manger plein de trucs chelous). Aucun vaccin n’est obligatoire pour l’entrée dans les 3 pays. On a été bien sonnés le lendemain, prévoir une demi-journée minimum de récupération !

Celui contre la rage n’est pas un vaccin définitif, il rallonge juste la période non-critique de 24h, et nous n’avons pas spécialement envie de nous faire mordre par des chiens ou des chauves-souris (en plus j’aime pas les chiens). Et accessoirement il coûte 45 € par injection, avec 3 injections obligatoires… donc aussi 3 trajets pour Lille… mouais. Il nous a également proposé le vaccin contrer l’encéphalite japonaise, maladie transmise via les moustiques, rare, mais qui fait flipper… le prix nous a un peu refroidi. Même si jouer avec sa santé contre des économies n’est pas forcément le bon raisonnement, on va opter pour le préventif physique (bien se couvrir pour éviter au maximum les moustiques, répulsifs…), d’autant plus que là-bas çà sera la saison sèche ! On espère que ça suffira !

Ah oui, et le traitement contre le paludisme, aussi. Les zones à risque en cette saison étant le sud Vietnam et un peu le Cambodge, on est bons pour prendre le traitement tout le long du voyage, soit 4 boîtes de Doxypalu® (doxycycline, bien toléré).

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *