Kampot et Kep

Nous sommes donc au Cambodge depuis 5 petits jours, durant lesquels nous avons pu visiter les alentours de Kep et Kampot. Et nous reposer, aussi. Et perdre le compteur du tandem, accessoirement.
Restés 2 jours pleins sur Kep, nous avons pu profiter de la plage et de l’ambiance paisible de Rabbit Island, avec son eau plutôt limpide, ses cocotiers et ses petites plages de graviers perdues. Le lendemain, visite de quelques heures au Parc National de Kep, ça monte, ça descend dans la jungle, on entend quelques singes, beaucoup d’insectes et d’oiseaux, mais finalement on en voit assez peu… Visite également d’une ferme aux papillons sur le chemin. En tout cas, ça fait du bien de visiter un VRAI coin de nature sans entendre de bruits de moto !! De jolis points de vue sur les alentours. Paul y retournera voir le coucher du soleil, la descente de nuit dans la jungle ne l’a guère enthousiasmé…
Kep, c’est une « ville » tout en longueur, sans véritable centre, peuplée de français, ancienne station balnéaire française qui a laissé ses traces dans l’urbanisme actuel. Ruines visibles, déjà escaladées par les plantes, disparaissant peu à peu sous les racines des arbres.
Une route principale structure la bourgade, en plein expansion du fait du tourisme. « Kep, the rising star of the Southeast » -> lire : « ici, dans 3 ans, tout sera bétonné. »

Nous avons quitté Kep hier dans la matinée, après un petit dej’ de mangoustans, ramboutans et gâteaux de coco. Arrêt sur le chemin pour regarder un peu la mangrove. Puis un peu plus loin pour visiter la grotte de Phnom Sorsir : petite colline renfermant de belles grottes remplies de chauves-souris, de quelques belles stalactites, d’un bébé chouette tombé de son nid, d’une statue de bouddha et même de racines d’arbres pendant dans le vide. Faut pas avoir le vertige pour passer dans certains coins, l’escalier est étroit, et par moment il y a juste une roche plutôt verticale et un trou assez sombre à côté. Sans sombrer dans l’euphémisme, je n’étais pas très rassurée quand mon seul point d’appui était la chaussure du guide… La stupa un peu plus loin nous a également offert un beau point de vue sur la vallée. On a pu apercevoir un singe, aussi !

Arrivée à Kampot dans la poussière et la chaleur de midi, on trouve un restau bio pour manger… Super bon ! ( et même pas cher ) Plusieurs touristes viennent à notre rencontre pour nous poser des questions sur le tandem ( en anglais of course ). On trouve rapidement une guesthouse pas trop chère ( douche bienvenue ), et on visite un peu la ville. Celle-ci a un centre, plus ou moins structuré autour du vieux marché français fraîchement restauré, d’un vieux pont sur la rivière, d’un rond-point en forme de durian, et de vieilles maisons restant de la colonisation française. Ambiance posée, on y resterait volontiers… On a déjà trouvé un petit bar sympa avec concerts live des ti’ punch délicieux pour 2$ (le angkor picon est à 1,5$) Normalement hier on devait se balader dans les environs, mais changement de guesthouse – on en a trouvé une moins chère et plus sympa chez un couple de français, et aussi gros coup de fatigue en début d’après-midi, on s’est limité au marché. Comment dire, les intestins de Paul travaillent trop … (le ti punch y est pour rien !) …
Aujourd’hui, visite de marais salants, quelques petites collines sympas, et une joulie pagode. Petit tour dans Kampot et puis voilà.

Bref, reprise du tandem pour Phnom-Penh demain, étapes prévues : Kampong Trach et Takeo. Grottes et plantations de poivre.

7 réponses
  1. Rie
    Rie dit :

    Rien à redire, c’est coloré, ça à l’air trop beau!
    Bon, je retourne à ma paperasse sous un ciel relativement dégagé pour une fois (la Bretagne est sous l’eau…) et je vous recommande encore et encore de bien en profiter, bande de veinards!
    Bisous

    Rie

    Répondre
  2. momanpopa
    momanpopa dit :

    Prompt rétablissement à Paul!
    Vous avez raison de vous poser un peu !! Les photos sont toujours très belles et le texte toujours plaisant à lire !!
    bizzZ

    Répondre
  3. annegaugau
    annegaugau dit :

    Super contente de vous lire et de vous accompagner par la pensée.

    Je fais un superbe voyage

    Comme disent momanpapa : Posez-vous un peu!

    Magnifiques photos!
    Bisous pour toi Anne Bibi à partager avec Paul

    Répondre
    • Anne
      Anne dit :

      Merci Anne Gaugau ! On s’est bien posé à Kampot, même plus de temps que prévu ! Mais on est repartis sur la route !! Poussiéreuse, ajouterai-je même. Nous sommes à Takeo, et bientôt à Phnom Penh. Plein de choses à voir ! Le paysage a complètement changé !
      Plein de bisous !

      Répondre
  4. tanguy
    tanguy dit :

    Salut Joulie et Gronarbre,
    le soleil à l’air de cogner dans les salines , non ?
    keep going !

    PS : le compteur, c’était mon choix lors du dernier concours de la pièce qui foirerait la 1ere mais c t trop tard pour participer

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *