Fais pas ci, fais pas ça !

Nous sommes dans la ville de Preah Vihear City ou Tbeng Meanchey. 20000 habitants, 2 rues parallèles très longues. Bref…

À 100 km au nord, se dresse l’imposant site du Preah Vihear Temple. Nous décidons d’y partir en excursion. Récit d’une folle journée :
7h30 : nous sommes à la station de taxi. Nous trouvons un pick-up rempli à l’arrière d’un bordel monstre (pire que ma chambre). Coût de la course : 5 dollars/personne.
7h32 : nous partons. Le conducteur et un passager à l’avant. Nous sommes trois sur la banquette arrière. Bien sûr pas de ceinture de sécurité !
7h40 : premier arrêt une femme et son enfant monte avec nous sur la banquette arrière. Les hommes montent à l’arrière.
7h45 : deuxième arrêt, le siège avant passager est désormais partagé
7h52 : troisième arrêt, le siège conducteur est désormais partagé. Nous sommes 10 ! A l’arrière, nous ne savons pas combien ils sont !
9h30 : nous arrivons, je n’ai jamais eu si mal au c**

Ensuite, nous négocions avec un motorbike pour nous emmener au pied du temple. Pour diminuer les coûts, nous lui demandons de monter tous les deux sur une seule motorbike. Celui-refuse en prétextant que c’est interdit ! Nous partons avec lui et l’un de ses amis sans casque.

10h30. Nous sommes au pied des escaliers. Nous commençons notre ascension. Plus de 2000 marches ! Près du sommet, nous pensons arriver directement au temple. Non, trop facile …
Nous circulons entre les tranchées, sacs de sable et mitrailleuses cambodgiennes pointées vers la frontière thaïlandaise. Nous savions que le lieu était sensible, mais quand même ! Bon, l’ambiance est pépère, les soldats dorment, picolent, ou jouent aux cartes !

Nous découvrons ensuite le temple et sa vue majestueuse mais embrumée. L’endroit est réellement imposant !

14h : nous entamons la descente des escaliers. Les motorbikes doivent nous attendre en bas pour nous ramener prendre un taxi. Ils ne sont pas là. Heureusement, nous dénichons un téléphone pour les contacter,  ils arrivent alors rapidement.

16h : plus de taxi. Nous sommes bloqués à plus de 80km de notre tandem. Un motorbike se propose. 23 dollar pour le trajet. Bien sûr, nous serons trois sur le même motorbike, sans casque. Ça, ce n’est pas interdit ! Sans avoir réellement le choix nous acceptons. Après une heure et déminé de trajet nous arrivons sains et saufs mais de nouveau avec un énorme mal au c** !

4 réponses
  1. Pop
    Pop dit :

    Bin oui : le temple (et son site dominant) est revendiqué depuis longtemps par le Siam (cf. Kampuchea). En tout cas vous serez aguerris pour visiter Vat Phu (Laos, province de Champassak, anciennement Bassac).
    Super site ! Super d’y être allé !
    BiZ

    Répondre
    • Paul
      Paul dit :

      Oui, c’est vrai que cette situation est bien décrite dans ce livre. Cependant, nous nous attendions pas à débarquer au milieu de tranchées.
      Ça tombe bien, un nouvel article parle du livre !

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *