Cambodia nous voilà !

Oui, on l’avoue. Sur le site, on a au moins une semaine de retard sur notre journal de bord.
Donc, la dernière fois que nous parlions de notre trajet, nous étions à Vinh Long dans le Delta du Mékong.

* faille spatio – temporelle d’environ 350km*

Ta da !

On est au Cambodge ! Et ce depuis aujourd’hui. Donc, à partir de maintenant, nous ne sommes plus en retard.

Le début du Cambodge c’est plat. Ça ressemble au Vietnam mais on entend les oiseaux : comprendre ici qu’il n’y a pratiquement pas de circulation, ce qui est très agréable ( et aussi pas de klaxons!!! ).

Depuis la frontière de Ha Tien, nous avons traversé rizières fauchées et marais salants pour arrivée fatigués dans la ville de Kep. Une charmante ville très très très en longueur où on peut se promener tranquillement en regardant le coucher de soleil.

Nous souhaitons passer un peu de temps tranquillement ici : visite de Rabbit island et trek dans le parc national juste à côté sont au programme.

Ensuite nous renfourcherons Robert le Vert pour nous rendre à Kampot. Anne ne le sait pas, mais elle va écrire ce soir un article qui résume tout notre programme au Cambodge !

( quelques photos, je me suis tendu compte après que l’appareil était reglé en noir et blanc )

Pour les milliers de fans éplorés qui n’auront pas eu de nouvelles du fait de la faille spatio-temporelle, consolez-vous : peut-être un jour nous auront un robot pour écrire le site à notre place. D’ici-là, patience !

9 réponses
  1. Tonton Ioio
    Tonton Ioio dit :

    350 km en tandem avalés par un simple « Ta da ! », on voit que vous êtes jeunes et sportifs ! Moi, ça m’aurait fait deux semaines de souffrances.
    Le noir et blanc fait très reporter sur papier glacé, genre Géo ou équivalent. N’hésitez donc pas à y avoir recours. Par contre les couleurs du soir sont magnifiques.
    Quant à Anne, tu peux toujours faire des grimaces, tu n’arriveras pas à gâcher le chef d’œuvre de tes parents.
    Bon Cambodge !

    Répondre
  2. cot cot
    cot cot dit :

    Puisque c’est beau, qu’on entend les oiseaux , que les crabes au poivre sont bons, prenez un peu de temps pr … un peu de repos . Dans vos sympathiques têtes, y a des poils, du bronzage et des traits de fatigue peut être?
    Petit rappel d’un dicton bien connu: qui veut voyager loin, ménage sa monture!

    Répondre
    • Paul
      Paul dit :

      Bonjour Paulin ! Ton commentaire me fait très plaisir ! En plus aucune faute d’aurtaugrafe ! Bravo ! Non, je ne me rase plus, c’est très pratique une barbe longue, on a toujours à manger dans sa barbe. Anne va bien ! Bises.

      Répondre
  3. Anne
    Anne dit :

    Merci Ioio!!
    Pour vous rassurer, le rythme se ralentit entre Kep et Kampot : plus longs séjours prévus, plus petites étapes aussi ! (hier plage, aujourd’hui balade nature)

    Répondre
  4. momanpopa
    momanpopa dit :

    « Anne ne le sait pas, mais elle va écrire ce soir un article qui résume tout notre programme au Cambodge ! »
    Humpf…
    Les lumières du soir (ou du matin) sont vraiment comme ça? Sans filtre toussa? Si oui, c’est magnifique !
    Autre dicton (pour prendre le relais de cotcot :)) :  » qui aime ses lunettes, ménage sa monture . »
    bizzzzzzz et prenez soin de vous !!

    Répondre
    • Anne
      Anne dit :

      Oui, bon, je devais faire un truc rapide mais la flemme… et oui, les lumières du soir sont comme ça, en tout cas c’était le cas hier soir. Filtre polarisant utilisé il me semble… Mais ces couleurs sont dures à rendre !

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *