(Bruit de chasse d'eau)

Je viens de lire un livre (commentaires sarcastiques s’abstenir) de Saint-Exupéry : Vol de nuit, acheté pour pas cher alors que celui-ci comportait au dos la mention suivante : « livre offert par votre station-service TOTAL, ne peut-être vendu ».
Ce genre de livre donne l’envie d’écrire. J’assume même si le talent me manque.

C’est merveilleux le Laos. Les gens sont gentils, les paysages magnifiques et la chaleur étouffante. Hormis quelques promenades sur l’ile de Don Kon, nous n’en profitons pas.

La faute ?

À une commune diarrhée aiguë. « Rien ne se perd, rien se crée, tout se transforme » avait émis Lavoisier. Dans notre cas, c’est plus simple. On se vide tout en remplissant le Mékong. Bref, j’aurais du citer Archimède.

Alors oui, c’est facile de vous faire rêver. On aurait pu vous parler de notre charmante balade a vélo sur l’ile de Don Som où nous étions poursuivi par des enfants (ça se trouve ils voulaient des sous, nous on trouvait ça cool) ! Des levers et couchers de soleil se reflétant sur le dixième plus grand fleuve du monde. Du chemin qui nous reste à parcourir …

Non, notre quotidien depuis deux jours se résume à : toilettes – eau sucrée – immodium – dodo – toilettes … La turbidité augmente fortement en ce moment dans le Mékong. Et dire qu’un aventurier français le descend actuellement à la nage (Rémy Camus).

Et bien figurez-vous que nous sommes heureux. Cela fait partie du voyage. Nous l’acceptons même si on a envie de repartir.  Nous savons qu’il s’agit d’un temps déterminé ! A quoi bon rouspéter ? La question est : avons-nous encore perdu 7kg ?

J’assume ce post qui n’est pas à lire au moment du repas. Mais qui permet de rappeler que parfois nous souffrons et que nos mamans nous manquent : envoyez-nous un remède de grand-mère par la Poste ! Non, la vie n’est pas toujours rose (comme le papier hygiénique) mais je crois qu’il est fondamental de croire en cette phrase : « et si on essayait d’être heureux, au moins pour en donner l’exemple » A.Hitchcock.
Phrase piquée sur un autre blog.

Et dire que c’est après avoir lu Saint-Exupéry que j’ai été inspiré.

6 réponses
  1. momanpopa
    momanpopa dit :

    remède de Grand-mère-pas-par-la-poste: (trouvé sur un blog… donc , sans garantie ! )

    « Radical: moudre des grains de coriandre et avaler une cuiller à café avec un verre d’eau: ça marche à tous les coups.
    Tout aussi radical: moudre des feuilles de thé vert et les avaler avec un verre d’eau. On n’a pas besoin de le répéter une deuxième fois.  »

    Hauts les coeurs !

    Répondre
  2. Fred
    Fred dit :

    Oh la la… bah les amis, je vous souhaite un prompt (et j’ai pas dit un prout!!) rétablissement… je vois que vous gardez le moral et c’est ce qui compte! on pense bien à vous !
    bisous -> seul remède que je propose… dsl

    Répondre
    • Anne
      Anne dit :

      je ne sais pas si les bisous y ont fait (mais sûrement), en tout cas on va bien mieux. On peut même dire complètement rétablis. C’est repartiiiiiiii !!!

      Répondre
  3. cot cot
    cot cot dit :

    et le riz? y pensâtes vous? et aussi l’eau de riz, très efficace (remède de ma grand mère). Le pastis pur a des vertus « resserrantes » (à dose raisonnable) la gelée de coing est également réputée, il y en a même à la maison, d’un coup de pédale venez la chercher! en tout cas, hydratez vous, attention à l’eau bue: en bouteille ou bouillie!Lavez les fruits et les légumes, etc, etc vous devez connaître la liste des précautions de base;
    Au fait avez vous des mots fléchés lors des longues stations (d’épuration)?
    PS: on ne dira pas à Saint Ex les effets que sa spiritualité produit…

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *