Bibliographie géographique

Voici une petite synthèse de tout ce que nous avons lu et consulté avant le départ. On a essayé de rien acheter. Nous avons privilégié les bibliothèques !

Guides de voyage :

Vietnam, édition National Géographic et Cambodge, édition National Géographic : Ouvrages complets qui présentent bien le pays, et qui donnent de précieux conseils sur l’attitude à adopter. En aucun cas pratique. Juste excellent pour préparer, enfin dégrossir le voyage !

Laos, Lonely Planet : On ne trouvait rien pour le Laos, alors on l’a acheté. Cher mais précieux, surtout pour ce petit pays méconnu

…. et c’est tout. On pourrait mentionner également quelques sites : tandemetcompagnie.blogspot.com (site d’une ancienne collègue de promo !, …)

Cartes :

Oui, nous sommes des anciens géographes alors nous avons en consulté pas mal. Nous avons débattu sur les échelles, les couleurs, la lisibilité, l’échelle, la position de l’orientation, la police employée … bref du passionnant !

Thaïlande, Cambodge, Laos, Vietnam, une carte IGN pour les 4 PAYS : Nous l’avons acheté un peu au pif et nous avons du repasser les frontières. Assez peu lisible. Mais son utilité était de définir grossièrement les lieux et de se familiariser avec le nom des provinces.

– Pour le voyage nous avons choisi 4 cartes : Laos, Vietnam Sud, Vietnam Nord, Cambodge : une édition allemande avec une échelle pas trop degueu. Le plus est que les cartes sont indéchirables, étanches. Elles peuvent donc me résister ! 

 

 

2 réponses
  1. christophe
    christophe dit :

    J’ai vu l’article dans la voie du nord de ce jour a propos de votre voyage . Chouette projet ! , on vous suivra a travers votre blog

    J’ai vu que vous partiez sans tente , pas un peu risqué si vous trouvez pas de quoi vous loger , d’autant qu’une petite tente 2 places ne doit pas prendre bcp de place et ca peut servir d’abri ponctuel en journée en cas de grosses intemperies .

    En tout cas bon voyage !

    Christophe

    Répondre
    • Anne
      Anne dit :

      Merci !
      Oui, nous y allons sans tente, pour limiter les bagages (une tente – même 2 places – encombrerait suffisamment le tandem) et parce que ce n’est pas trop la pratique locale… et puis aussi il reste un certain nombre de mines là-bas, on ne va pas tenter le diable ! On part optimistes, on trouvera bien un hôte qui veuille de nous !

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Répondre à Anne Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *