Anecdotes Vietnam

  • Sollicitations

Vung Tau, haut-lieu de la sollicitation du touriste moyen en tous genres…

« Marijuana !! Hey !! Marijuana ?? » – mais aussi des enfants qui viennent vendre des chips de crevettes ou simplement tendre leurs mains… Une dame complètement défigurée qui tend son chapeau… Également des bars « chauds », forcément situés au bout du chemin menant vers le bord de mer. On ne sait pas trop comment se comporter devant tout ça.

 

  • Coiffure à domicile

Paul commençait à avoir les cheveux sérieusement longs… Et oui, il a tenté l’expérience « coiffeur ». On a même pas eu trop de mal à se faire comprendre !

30 000 VND la coupe sans shampoing … soit 1 euro.

 

  • Terroriste

Voila deux fois que Paul ressemble à Ben Laden pour les vietnamiens. Et rassurez-vous, Paul ne compte pas se raser !

 

  • État

Il y a beaucoup d’uniformes au Vietnam.

Les bleus pour les agents de sécurité postes a la sortie des magasins (généralement ils attendent que le temps passe en veillant au bon stationnement des scooters – occasionnellement ils ouvrent une portière).

Les beiges pour les policiers qui œuvrent généralement sur la route.

Les militaires ont ne les voit que de loin, et ils nous font coucou de leur poste d’observation. (des fois même on a droit a un « Hello ! »)

Et les verts pour les agents de l’État. On a eu l’occasion d’en rencontrer un lors de notre passage a Son Hai. Un des villageois avait du appeler le service approprié après nous avoir demandé d’où on venait… Il est arrivé assez rapidement, au moment où on se décidait a partir. Contrôle des passeports, qui ont été pris en photo avec l’IPhone de celui qui l’avait contacté. Moment très bizarre, on se demandait ce qui n’allait pas… Il nous a demandé d’où on venait, où on allait, et s’est empressé de nous montrer le chemin du départ (Ca Na). Il nous a même raccompagne jusqu’à l’intersection de la sortie du village pour être sur qu’on s’en aille, et au bon endroit.

Notre supposition : L’État du Vietnam n’aime pas que des étrangers soient susceptible de rester dormir chez l’habitant.

 

  • Billard

Dans un petit village reculé près du bout du monde (Son Hai), Paul s’est mis en tête de faire une partie de billard avec le gérant du restaurant ou nous avions mangé… Ce n’était pas un billard classique : pas de trous ! Pour y jouer, trois boules (jaune, blanche, rouge ici). Le but est de toucher les deux autres boules avec celle que l’on joue. En un coup, hein. Tant qu’on y arrive, on rejoue. On peut jouer la boule que l’on souhaite.

Bon, bin Paul s’est fait battre a plate couture, pour une fois je crois qu’il n’a pas tenu le compte des points très longtemps ! (le score devait avoisiner les 45 a 3 au bout de 10 min…)

 

  • Bouddha

Nous parlons anglais avec un moine bouddhiste. Nous parlons de tout : histoire du Vietnam, la France, spiritualité, méditation … A un moment, il cherche un mot et ne le trouve pas (il a plein de petites notes de vocabulaire sur des petits bouts de papier dans ses poches). Désemparé, il prend son iPhone et nous trouve le mot -parfum- en parlant de Paris. Le mythe auquel nous croyons est brise !!!

 

  • Stress

Au départ du sleeping bus a Ho Chi Minh Ville, nous arrivons stresse a l idée du voyage de nuit et a de nouveau mettre le tandem dans une cale. Je donne le tandem au mec qui charge les affaires. Celui-ci mort de rire le prend et commence a rouler avec en pleine circulation de Ho Chi Minh Ville. Imaginez ma tête …

5 réponses
  1. Vincent
    Vincent dit :

    La Tiger Beer, c’est pire que le Nutella pour la ligne… essaie de la suivre après 4 ou 5, je suis sûr que c’est plus dur qu’après un pot de Nutella

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *